Paramétrages de cookies

×

Cookies fonctionnels

Ce site utilise des cookies pour assurer son bon fonctionnement et ne peuvent pas être désactivés de nos systèmes. Nous ne les utilisons pas à des fins publicitaires. Si ces cookies sont bloqués, certaines parties du site ne pourront pas fonctionner.

Contenus interactifs

Ce site utilise des composants tiers, tels que NotAllowedScript66a29ee79ec1eReCAPTCHA ou Google Maps qui peuvent déposer des cookies sur votre machine. Si vous décider de bloquer un composant, le contenu ne s’affichera pas.

Session

Veuillez vous connecter pour voir vos activités!

Autres cookies

Ce site web utilise un certain nombre de cookies pour gérer, par exemple, les sessions utilisateurs.

1 rue Joseph-Claude HABERT  |  10000 TROYES  |  tél. 03 25 73 90 88 | fond actus mini | Espace adhérent

Qu'est ce que la domiciliation des personnes sans domicile stable ?

La procédure de domiciliation permet aux personnes sans domicile stable d’avoir une adresse administrative pour y recevoir leur courrier et faire valoir leurs droits civils, civiques et sociaux.

Dans ce cadre, les centres communaux d’action sociale (CCAS) et les centres intercommunaux d'action sociale (CIAS) sont habilités à procéder à l'élection de domicile de toute personne sans domicile stable ayant un lien avec la commune ou le groupement de communes. D'autres organismes, agréés par le représentant de l'Etat dans le département, peuvent domicilier les personnes sans domicile stable.

A noter : la loi n°2014-366 du 24 mars 2014 pour l'accès au logement et un urbanisme rénové a profondément réformé le dispositif de domiciliation des personnes sans domicile stable. En effet, d'une part, la domiciliation généraliste et la domiciliation spécifique au titre de l’Aide Médicale d’État sont unifiées. D'autre part, les préfets de département ont désormais l'obligation de réaliser des schémas départementaux de la domiciliation afin d'assurer un pilotage territorial du dispositif.

Pour en savoir plus sur le sujet, consultez :

La Question du Mois ?

Juin 2024

Armement des gardes champêtres : quelle procédure ?

Lire la suite...